Rhythmen

From Stefan Zweig Bibliography

(Difference between revisions)
Jump to: navigation, search
Line 30: Line 30:
"Frommer Abend", p. 25 ["Soir religieux" in ''Les Moines. Poésies''. Paris, 1886]
"Frommer Abend", p. 25 ["Soir religieux" in ''Les Moines. Poésies''. Paris, 1886]
"Die sanften Mönche", p. 26 ["Moines doux" in ''Les Moines. Poésies''. Paris, 1886]
"Die sanften Mönche", p. 26 ["Moines doux" in ''Les Moines. Poésies''. Paris, 1886]
-
"Ein Klosterbild", p. 27 ["Croquis de cloître" in ''Les Moines.ies''. Paris, 1886]
+
"Ein Klosterbild", p. 27 ["Croquis de cloître" in ''Les Moines. Poésies''. Paris, 1886]
-
Träumerisch [Vaguement / Les Bords de la route], p. 28
+
"Träumerisch", p. 28 ["Vaguement" in ''Les Bords de la route''. Paris, 1895]
-
Helle Landschaft [L'Autre plaine / Les Apparus dans mes chemins], p. 29
+
"Helle Landschaft", p. 29 ["L'autre Plaine" in ''Les Apparus dans mes chemins''. Bruxelles, 1891]
-
Eines Morgens [Un Matin / Les Vignes de ma muraille], p . 30
+
"Eines Morgens", p. 30 ["Un Matin" in ''Poemes [3]: Les Villages illusoirs. Les Apparus dans mes chemnis. Les Vignes de ma muraille''. Paris, 1898]
Im Norden [Au nord / Les Vignes de ma muraille], pp. 31-32
Im Norden [Au nord / Les Vignes de ma muraille], pp. 31-32
Legenden [Légendes / Les Bords de la route], p. 33
Legenden [Légendes / Les Bords de la route], p. 33
Line 103: Line 103:
Hymnus an den Wind [À la gloire du vent / La Multiple Splendeur], pp. 139-141
Hymnus an den Wind [À la gloire du vent / La Multiple Splendeur], pp. 139-141
Der Baum [L'Arbre /  La Multiple Splendeur], pp. 142-(144)
Der Baum [L'Arbre /  La Multiple Splendeur], pp. 142-(144)
-
Die Träume [Les Rêves / La Multiple Splendeut], pp. 145-147
+
Die Träume [Les Rêves / La Multiple Splendeur], pp. 145-147
Die Begeisterung [La Faveur / La Multiple Splendeur], p. 148
Die Begeisterung [La Faveur / La Multiple Splendeur], p. 148
Die Arbeit [L'Effort / La Multiple Splendeur], pp. 149-150
Die Arbeit [L'Effort / La Multiple Splendeur], pp. 149-150

Revision as of 13:54, 11 April 2019

[1983]: S. Fischer Verlag, Frankfurt am Main

Rhythmen. Nachdichtungen ausgewählter Lyrik von Emile Verhaeren, Charles Baudelaire und Paul Verlaine. Edited with an afterword by Knut Beck. 231/(2)p.


Gesammelte Werke in Einzelbänden

1st edition. 4,000 copies. 1983

Kassette III: Stefan Zweig - Ein großer Europäer: Erzähler - Essayist - Lyriker [3]

1st edition. 3,000 copies. 1983


Contents:


Emile Verhaeren, pp. (11)-(170). See: Emile Verhaeren

[1].
"Der mich dereinst spät abends liest in fernen Jahren...", pp. 13-(14) ["Un Soir" in Les Forces tumultueuses. Paris, 1902]


Aus den frühen Gedichten, pp. (15)-(36)

[2].
"Die Gäste", p. 17 ["Les Hôtes in Almanach. Cahier de vers. Bruxelles, 1895]
[3].
"Tanz der Greise und Greisinnen", pp. 18-21 ["La Danse des vieux et des vieilles" in Les Blés mouvants. Paris, 1912]
[4].
"Das Brotbacken", p. 22 ["Cuisson du pain" in Les Flamandes. Poésies. Bruxelles, 1883]
[5].
"An die Mönche", pp. 23-24 ["Aux Moines" in Les Moines. Poésies. Paris, 1886]
[6].
"Frommer Abend", p. 25 ["Soir religieux" in Les Moines. Poésies. Paris, 1886]
[7].
"Die sanften Mönche", p. 26 ["Moines doux" in Les Moines. Poésies. Paris, 1886]
[8].
"Ein Klosterbild", p. 27 ["Croquis de cloître" in Les Moines. Poésies. Paris, 1886]
[9].
"Träumerisch", p. 28 ["Vaguement" in Les Bords de la route. Paris, 1895]
[10].
"Helle Landschaft", p. 29 ["L'autre Plaine" in Les Apparus dans mes chemins. Bruxelles, 1891]
[11].
"Eines Morgens", p. 30 ["Un Matin" in Poemes [3]: Les Villages illusoirs. Les Apparus dans mes chemnis. Les Vignes de ma muraille. Paris, 1898]
[12].
Im Norden [Au nord / Les Vignes de ma muraille], pp. 31-32
[13].
Legenden [Légendes / Les Bords de la route], p. 33
[14].
Die Bahnen [Les Trains fous / A la vie qui s'éloigne] p. 34
[15].
Die Uhren [Les Horloges / Les Bords de la route], p. 35
[16].
Die Barke [La Barque / Les Bords de la route], p. (36)


Trilogie der Qual, pp. (37)-49

[17].
Müdigkeit [Lassitude / Les Soirs], p. 39
[18].
Die klagenden Lieder [Les Complaintes / Les Soirs], p. 40
[19].
Die Mühle [Le Moulin / Les Soirs], p. 41
[20].
Die Bäume [Les Arbres / Les Soirs], p. 42
[21].
Das Schwert [La Glaive / Les Débâcles], p. 43
[22].
Gebet [Pieusement / Les Débâcles], p. 44
[23].
Die Dornenkrone [La Couronne / Les Débâcles], p. 45
[24].
Dialog [Dialogue / Les Débâcles], p. 46
[25].
Fernab [Là-bas / Les Débâcles], pp. 47-49


Traumlandschaften, pp. (51)-(68)

[26].
Der Regen [La Pluie / Les Villages illusoires], pp. 53-54
[27].
Der Fährmann [Le Passeur d'eau / Les Villages illusoires], pp. 55-57
[28].
Der Schnee [La Neige / Les Villages illusoires], pp. 58-59
[29].
Der Glöckner [Le Sonneur / Les Villages illusoires], pp. 60-62
[30].
Novemberwind [Le Vent / Les Villages illusoires], pp. 63-64
[31].
Der Müller [Le Meunier / Les Villages illusoires], pp. 65-(68)


Die Verführung der Städte, pp. (69)-(92)

[32].
Die Auswanderer [Le Départ / Les Campagnes hallucinées], pp. 71-75
[33].
Die Fabriken [Les Usines / Les Villes tentaculaires], pp. 76-79
[34].
Die Singspielhallen [Les Spectacles / Les Villes tentaculaires], pp. 80-84
[35].
Die Revolte [La Révolte / Les Villes tentaculaires], pp. 85-89
[36].
An die Zukunft [Vers le futur / Les Villes tentaculaires], pp. 90-(92)


Trilogie der Liebe, pp. (93)-(102)

[37].
I. Der nächtige Himmel hat sich entfaltet . . . [Le ciel en nuit s'est déplié . . . / Les Heures claires], p. 95
[38].
II. Der Frühling, der hell und gütig erschienen [Le printemps jeune et bénévole . . . . . . / Les Heures claires] , p. 96
[39].
III. Die Stunde, da man die Lampe erhellt . . . [C'est la bonne heure, où la lampe s'allume . . . / Les Heures d'après-midi], p. 97
[40].
IV. So Wundervolles sagtest du in jener Abendneige . . . [Vous m'avez dit, tel soir, des paroles si belles . . . / Les Heures d'après-midi], p. 98
[41].
V. Dämmer und Frühe, Licht und Sterne in den Räumen . . . [L'aube, l'ombre, le soir, l'espace et les étoiles . . . / Les Heures d'apès-midi], p. 99
[42].
VI. Nun die Flimmer von Schnee auf unser Dach . . . [Lorsque s'épand sur notre seuil la neige fine . . . / Les Heures du soir], p. 100
[43].
VII. Dich nur zu geben, will dir nie genügen . . . [Et te donner ne suffit plus, tu te prodigues . . . / Les Heures d'après-midi], p. 101
[44].
VIII. Vielleicht . . . [Peut-être . . . / Les Heures du soir], p. (102). See No. 65: "Die letzte Sonne"


Die Antlitze des Lebens, pp. (103)-127

[45].
Die Menge [La Foule / Les Visages de la vie], pp. 105-109
[46].
Die Forschung [L'Étude / Les Forces tumultueuses], pp. 110-111
[47].
Vorwärts [L'en-avant / Les Forces tumultueuses], p. 112
[48].
Die Tat [L'Action / Les Visages de la vie], pp. 113-116
[49].
Die Eroberung [La Conquête / Les Forces tumultueuses], pp. 117-119
[50].
In der Frühe [Un Matin / Les Forces tumultueuses], pp. 120-121
[51].
Die Reise [Le Voyage / Les Forces tumultueuses], pp. 122-123
[52].
Zum Meere hin [Vers la mer / Les Visages de la vie], pp. 124-127


Der vielfältige Glanz, pp. (129)-(152)

[53].
Das Wort [Le Verbe / La Multiple Splendeur], pp. 131-134
[54].
Rings um mein Haus [Autour de ma maison / La Multiple Splendeur], pp. 135-138
[55].
Hymnus an den Wind [À la gloire du vent / La Multiple Splendeur], pp. 139-141
[56].
Der Baum [L'Arbre / La Multiple Splendeur], pp. 142-(144)
[57].
Die Träume [Les Rêves / La Multiple Splendeur], pp. 145-147
[58].
Die Begeisterung [La Faveur / La Multiple Splendeur], p. 148
[59].
Die Arbeit [L'Effort / La Multiple Splendeur], pp. 149-150
[60].
Die Freude [La Joie / La Multiple Splendeur], pp. 151-(152)


Die königlichen Rhythmen, pp. (153)-(166)

[61].
Der irdische Rhythmus [Adam und Eva] [Le Paradis / Les Rythmes souverains], pp. 155-161
[62].
Das Gebet [La Prière / Les Rythmes souverains], pp. 162-164
[63].
An meine Augen [Mes yeux / Nouvelle revue française [Paris], 1912], pp. 165-(166)


Hymnen an das Leben, pp. (167)-(170)

[64].
Gefühl der Gegenwart [Les Morts / La Phalange [Paris], 1912], p. 169
[65].
Die letzte Sonne [Peut-être / Les Heures du soir], p. (170). See No. 44: "Vielleicht"


Charles Baudelaire, pp. (171)-211. See Baudelaire, Charles

[66].
Der Albatros [L'Albatros / Spleen et idéal], p. 173
[67].
Harmonien [Correspondances / Spleen et idéal], p. 174
[68].
Der Mensch und das Meer [L'Homme et la mer / Spleen et idéal], p. 175
[69].
Don Juan in der Hölle [Don Juan aux enfers / Spleen et idéal], p. 176
[70].
Die Schönheit [La Beauté / Spleen et idéal], p. 177
[71].
Die Riesin [La Géante / Spleen et idéal], p. 178
[72].
Das Weltall möchtest du . . . [Tu mettrais l'univers entier dans ta ruelle . . . / Spleen et idéal], p. 179
[73].
Der Vampir [Le Vampire / Spleen et idéal], p. 180
[74].
Die Katze [Le Chat / Spleen et idéal], p. 181
[75].
Der Balkon [Le Balcon / Spleen et idéal], p. 182
[76].
Ein Phantom I: Aus der Dunkelheit [Les Ténèbres / Spleen et idéal], p. 183
[77].
Ein Phantom II: Der Duft [Le Parfum / Spleen et idéal], pp. 183-184
[78].
Ein Phantom III: Der Rahmen [Le Cadre / Spleen et idéal], p. 184
[79].
Ein Phantom IV: Das Bild [Le Portrait / Spleen et idéal], p. 185
[80].
Semper eadem [Semper eadem / Spleen et idéal], p. 186
[81].
Alleinheit [Tout entière / Spleen et idéal], p. 187
[82].
Was sagst du heute . . . [Que diras-tu ce soir, pauvre âme du solitaire . . . / Spleen et idéal], p. 188
[83].
Die lebende Leuchte [Le Flambau vivant / Spleen et idéal], p. 189
[84].
Harmonie des Abends [Harmonie du soir / Spleen et idéal], p. 190
[85].
“L’irreparable” [L'Irréparable / Spleen et idéal], p. 191
[86].
Causerie [Causerie / Spleen et idéal], p. 192
[87].
Herbstlieder I. Nun wird uns bald die Winternacht bedrängen . . . [Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres . . . / Spleen et idéal], p. 193
[88].
Herbstlieder II. Wie liebt’ ich sonst dies Haus, von Liebe sanft umgeben . . . [J'aime de vos longs yeux la lumière verdatre . . . / Spleen et idéal], pp. 193-194
[89].
Der Wiederkehrende [Le Revenant / Spleen et idéal], p. 195
[90].
Die Musik [La Musique / Spleen et idéal], p. 196
[91].
Die gesprungene Glocke [La Cloche fêlée / Spleen et idéal], p. 197
[92].
Spleen: Ein König gleicht mir, doch verregnet ist sein Reich . . . [Je suis comme le roi d'un pays pluvieux . . . / Spleen et idéal], p. 198
[93].
Wie dumpfer Kirchen [Obsession / Spleen et idéal], p. 199
[94].
Spleen: Wenn wie mit eines Sargesdeckels Wucht / Die grauen Wolken auf das Herz sich senken . . . [Quand le ciel bas et lourd comme pèse un couvercle / Sur l'esprit gemissant en prois aux longs ennuis . . . / Spleen et idéal], p. 200
[95].
Hymne [Hymne / Galanteries / Les Épaves], p. 201
[96].
Die Klagen eines Ikarus [Les Plaintes d'un Icare / Les Fleurs du mal], p. 202
[97].
Beruhigung [Recueillement / Les Fleurs du mal], p. 203
[98].
Noch heute [Je n'ai pas oublié, voisine de la ville / Tableux parisiens], p. 204
[99].
Nebel und Regen [Brumes et pluies / Tableux perisiens], p. 205
[100].
Die Seele des Weines [L'Âme du vin / Le Vin / Les Fleurs du mal], p. 206
[101].
Der Wein des Mörders [Le Vin de l'assassin / Le Vin / Les Fleurs du mal], pp. 207-208
[102].
Der Wein des Einsamen [Le Vin du solitare / Le Vin / Les Fleurs du mal], p. 209
[103].
Der Blutstrom [La Fontaine de sang / Les Fleurs du mal], p. 210
[104].
Der Tod der Liebenden [La Mort des amants / La Mort / Les Fleurs du mal], p. 211


Paul Verlaine, pp. (213)-221 See Verlaine, Paul

[105].
Mondschein [Clair de lune / Fêtes galantes], p. 215
[106].
Die Unverdorbenen [Les Ingénus / Fêtes galantes], p. 216
[107].
Regenlied [Il pleure dans mon coeur . . . / Romances sans paroles], p. 217
[108].
Das linde Lied [Écoutez la chanson bien douce . . . / Sagesse], p. 218
[109].
Intérieur [Intérieur / Jadis et naguère], p. 219
[110].
"Einst war ich gläubig . . ." [Je fus mystique et je ne le suis pas . . . / Chansons pour elle] , p. 220
[111].
Behutsam [Circonspection / Jadis et naguère], p. 221
[112].
Nachbemerkung des Herausgebers [Knut Beck], pp. (223)-(232)
[113].
Bibliographischer Nachweis, p. (233)
Personal tools